Recherche

Accueil du site / Activités / Activités récentes / Janv 2010 Evaluation du programme de santé communautaire de Pharmaciens sans FrontièresSF

Déjà compliquée face à certaines ONG qui défendent parfois fort leur essence "non-gouvernementale", cette question prenait ici des proportions délicates compte tenu des nouvelles directives du Ministère de la Santé de ne plus reconnaitre les accoucheuses villageoises dans leur rôle d’accoucheuses et de les réorienter sur le suivi et le transfert au CPSP des parturientes. Après avoir œuvré dans le programme à renforcer les capacités de ces accoucheuses (dans le fil historique de ce qui se fait depuis longtemps au Burkina Faso) fallait-il rompre avec cette philosophie ?

Comment aussi traiter des questions des médicaments de rue et des questions d’excision avec relativement peu de moyens ? Comment mettre l’Etat face à ses responsabilités à cet égard ? L’ONG est-elle en capacité de démontrer l’intérêt des pratiques alternatives qu’elle promeut ? Se donne t-elle la peine d’en communiquer suffisamment les résultats ?

Le détour par le fonctionnement de ce programme a permis de se poser toutes ces questions ainsi que d’autres moins usuelles sans doute :
- comment gérer un service de santé moderne, basé sur l’équité dans l’accès aux soins, dans des sociétés qui fonctionnent et se reproduisent sur le principe de l’inégalité de naissance ?