Recherche

Accueil du site / Activités / Activités récentes / Déc. 08 Laboratoire Citoyennetés à Niamey

Cet atelier rassemblait les maires ou représentants de huit commune – Sirakorola et Kiban au Mali, Aguégués et Comé au Bénin, Say et Bermo au Niger, Boromo et Réo au Burkina Faso - engagées aux cotés de la SNV, du Laboratoire Citoyennetés, du Lasdel Bénin, du Lasdel Niger et de l’Institut des Sciences Humaines du Mali.

Les principaux enjeux L’atelier avait essentiellement pour objet de renforcer le dialogue entre chercheurs et maires et de susciter l’intérêt de nouveaux acteurs et partenaires potentiels de ce processus pour les phases ultérieures : association de municipalités, tutelles, institutions de réformes, et partenaires techniques et financiers.

Les principaux enseignements Il faut constater des avancées significatives dans la façon d’utiliser les résultats des recherches à différents niveaux. Au niveau local, les avancées apparaissent sensibles dans certaines services (Etat civil surtout) mais c’est surtout dans la prise de conscience des élus de l’importance de leur rôle et dans l’animation de débats publics dans les communes autour de la question des services de base que les effets sont importants même si pour partie encore potentiels … A niveau national, l’alimentation de plaidoyers autour de politiques publiques nationales apparait particulièrement intéressante. Que les recherches puissent servir à alimenter ce type de débat, comme l’expérience du Mali l’a montré - à travers les témoignages de l’ambassade des Pays-Bas et de la SNV - risque bien de se révéler déterminant dans les années à venir.

Dans un contexte marqué de plus en plus par l’aide budgétaire et sectorielle, l’enjeu est bien de faire le lien entre les réalités du local et le national. La question de la délivrance des services publics apparait une voie particulièrement féconde pour ce faire.